Menu
Menu

Meet the residents : Dewi Brunet, artiste plieur

Dewi Brunet est artiste plieur. Autodidacte, il pratique cette discipline depuis plus de quinze ans. Pratique encore méconnue, il considère le pliage comme une technique, un médium d’expression et un champ de recherche pluridisciplinaire. Ses projets artistiques se rencontrent aujourd’hui sur le rapport sensible au monde vivant et au robot. Ce mois-ci, Dewi a entamé une résidence de 6 semaines à la Micro Factory, dans le cadre du réseau des Fablabs. Découvre avec nous son univers et son travail...
Quel est ton profil de maker ? As-tu toujours aimé fabriquer par toi-même?

J’ai toujours aimé fabriquer des choses.

Je suis artiste plieur. Autodidacte, je pratique cette discipline depuis plus de quinze ans en me spécialisant en pliage monumental, froissage structuré, plissage et Oribotic. Pratique encore méconnue, je considère le pliage comme une technique, un médium d’expression et un champ de recherche pluridisciplinaire. Ça fait 5 ans que j’en fais mon métier à plein temps.

Je suis plieur donc à priori j’ai juste besoin de mes mains et d’une matière fine mais je me suis vite rendu compte que les fablabs et outils numériques pouvaient faire grandir ma pratique.

 

Comment es-tu arrivée dans un fablab ? Qu’est-ce qui t’a motivé à venir ?

Depuis 2018 je traîne au fablab OpenFab. J’y ai acquis plein de compétences en électronique, laser, 3D, vinyle notamment et rapidement je me suis impliqué dans ce fablab autogéré par les membres – j’étais et je reste en partie en charge des appels à projets et animations des workshops.

Dans la continuité d’une mise en réseau des fablabs de Bruxelles, je suis ravi de faire une résidence à la Micro  Factory pour encourager les échanges de compétences, makers, bonnes pratiques entre fablabs.

 

Quels sont pour toi les avantages de fréquenter un fablab?

Ils sont multiples: renforcement et découverte de compétences, plaidoyer pour l’opensource, la fabrication locale, la transition écologique…

Et pour la Micro et Cityfab3 un accès à des machines spécifiques : découpeuse jet d’eau, brodeuse et CNC

 

Quelle est ta machine (numérique) de prédilection ? Pourquoi ?

La laser – celle que j’ai le plus utilisé et parce que je connais bien les logiciels de dessin vectoriel.

 

Ton conseil à une personne qui n’est jamais venue dans un atelier partagé ? 

Bienvenue dans le futur, ici on n’est pas un magasin ou une entreprise, on pousse à l’émancipation, à faire monter en compétences. Donc prends des initiatives mais demande de l’aide s’il faut, mais surtout n’ai pas peur de te tromper : “Sucking at something is the first step towards being sorta good at something.” Jake the dog

 

Parle-nous de tes projets:

Mes projets artistiques se rencontrent aujourd’hui sur le rapport sensible au monde vivant et au robot.

J’ai aussi un axe fort sur la recherche et l’enseignement, notamment avec ma casquette d’artisan plisseur.

 

Mon projet vise à renouveler l’artisanat du plissage en inventant et partageant de nouveaux outils fabriqués au fablab.

Le plissage est une technique d’ennoblissement textile consistant à plier une matière pour lui donner une mémoire de forme. Cet artisanat est aujourd’hui en déclin, ne reste que quelques studios qui travaillent majoritairement pour la haute couture. Les avantages du plissage sont pourtant nombreux : optimisation des matériaux, capacité de déploiement, motifs, volume, texture…

©Sara Labidi

©Barthélemy Decobecq

 

Comment apprendre à plisser quand il n’y a quasi aucune documentation sur internet ?

Comment apprendre à plisser quand on ne connaît rien des matériaux, des outils nécessaires ?

La technique de plissage la plus rependue, celle avec des moules de papiers pliés, nécessite une précision extrême. Dans ma pratique et pour quelqu’un qui veut s’y initier, ce n’est pas toujours facile. J’ai inventé il y a quelques années des « métiers à plier » pour résoudre ce problème. Composé d’une plaque de bois gravée à la laser, on y pose un papier pour ensuite embosser le motif et ainsi faciliter son pliage. Adaptable, fiable, léger et fin c’est le nouveau compagnon du plisseur pour avoir des moules à plisser parfait et renouvelable.

Je possède déjà quelques métiers à plier que j’ai pu en partie développer lors d’une résidence au TAMAT. J’aimerais améliorer ces créations, mais surtout les documenter proprement et les partager, ce que je n’ai pas réussi à faire depuis 2018 fautes de temps dédié à ça. Vous pouvez avoir un aperçu d’une de mes documentations plissage/fablab réalisées avec Anne-Sophie Muller sur : https://github.com/DewiBrunet/Plissage/blob/master/Paysage%20kin%C3%A9tique.md

 

De futurs projets / machines ou techniques à tester?

J’aimerais apprendre la CNC, découpeuse jet d’eau et brodeuse numérique

 

 

Découvrez le travail de Dewi Brunet sur son siteson Instagramsa page Facebook ou son compte Youtube.

Toi aussi tu souhaites utiliser une découpeuse laser ? Découvre toutes les formations du Cityfab3 ici.

 



Meet the residents : Dewi Brunet, artiste plieur

Dewi Brunet est artiste plieur. Autodidacte, il pratique cette discipline depuis plus de quinze ans. Pratique encore méconnue, il considère le pliage comme une technique, un médium d’expression et un champ de recherche pluridisciplinaire. Ses projets artistiques se rencontrent aujourd’hui sur le rapport sensible au monde vivant et au robot. Ce mois-ci, Dewi a entamé une résidence de 6 semaines à la Micro Factory, dans le cadre du réseau des Fablabs. Découvre avec nous son univers et son travail...

Lire plus

Meet the residents : Justine Taillard, artiste plasticienne

Justine Taillard est artiste plasticienne. Basée à Bruxelles depuis 2017, elle développe une pratique d’installation et d’écriture. Son travail se penche sur la sphère domestique occidentale, qu’elle approche comme un théâtre où les matières se métamorphosent. Dans l’altération d’un espace comme dans les manipulations du langage, elle interroge ce qui est familier ou étranger, à la recherche d’une forme d’indéterminé. Ce mois-ci, elle a entamé une résidence de 6 semaines au Cityfab3, dans le cadre du réseau des Fablabs. Découvre avec nous son univers et son travail!

Lire plus

Meet the Makers : Design September edition

Portes ouvertes, expositions, conférences et workshops: autant d'opportunités de découvrir nos makers et leur travail durant Design September, le rendez-vous des passionnés de design bruxellois.

Lire plus

Meet the makers : Corentin Buchet, Menuisier Formateur

Corentin est un menuisier passionné par l'apprentissage et la transmission. Formé aux techniques traditionnelles, il complète sa palette d'outils avec le fraiseuse numérique. Cette machine lui permet de réaliser des projets complexes de manière précise et efficace. Découvre avec nous son univers et son travail!

Lire plus

Meet the makers : Sean Nachtrab, Ingénieur en Machine Learning

Cette semaine, Sean nous raconte son parcours dans les Fablab et comment les outils qu'il y a accumulé avec le temps lui sont utiles dans sa vie pro et perso!

Lire plus

Meet the makers : Owen Gray, ébéniste

Owen Gray est un jeune ébéniste passionné pour qui le travail du bois est devenu une véritable passion lui permettant d’exprimer ses besoins créatifs. Nous lui avons posé quelques questions pour qu'il nous parle de ses expériences dans les fablabs et autres ateliers partagés.

Lire plus

Meet the makers : Philipe Carron, customisation de guitares électriques

Philippe est un fidèle utilisateur du cityfab3 et de la découpeuse jet d’eau. C’est notamment grâce à elle qu’il découpe du métal et customise des guitares électriques d’exception ! Nous lui avons posé quelques questions sur son travail et son expérience au fablab.

Lire plus

Tutoriel DIY au Fablab – fabriquer un miroir en récup’

DIY : Produire des objets magnifiques à partir de chutes ? Avec de bonnes idées et à l’aide des machines qu’on trouve au fablab, c’est tout à fait possible. Dans ce DIY, je vous propose de réaliser un miroir personnalisé sur un support en marbre provenant des chutes d’une production que nous avons réalisé au cityfab 3 pour Rotor. Le miroir est une fin de collection qui retrouve toute sa noblesse grâce à la découpeuse laser.

Lire plus

Meet the makers : Charlotte Gigan, artiste plasticienne céramiste

Charlotte est une artiste qui a fait du travail de la terre son métier ! La céramique n’a presque plus aucun secret pour elle et aujourd’hui, elle nous raconte comment les machines numériques l’aident à fabriquer des outils et à créer des pièces uniques pour le Studio Biskt.

Lire plus

Le DIY aux cityfabs

Le DIY fait partie de l’ADN des makers. Ce plaisir de transformer de la matière en un objet, l’agréable sensation du travail accompli, les producteurs le connaissent bien. Cette tendance, revenue à la mode ces dernières années, ne fait que se développer et s’applique à de plus en plus de domaines. On trouve même aujourd’hui des tutoriels pour produire ses propres machines !

Lire plus